Activités de plein air et accès à la campagne islandaise

Quels sont les droits et les obligations du visiteur ? La loi islandaise sur la protection des sites naturels réglemente les activités de plein air et les codes de conduite. Elle stipule que chacun a le droit de voyager dans le pays et de profiter de la nature aussi longtemps que l’on respecte l’environnement et l’on ne détruit pas les ressources naturelles.

Il est permis de traverser les propriétés privées non cultivées sans autorisation mais les propriétaires ont le droit de limiter les itinéraires à l’aide de panneaux. Les terrains appartenant à l’État tels que les aires de conservation et les zone forestières sont accessibles au public à quelques exceptions près. L’accès est notamment limités pendant la saison de rut ou les périodes de croissance sensibles.  

Une zone peut être classée « zone de conservation » pour diverses raisons. Les règles, par exemple celles régissant la chasse, la pêche ou la circulation, varient d’une zone à l’autre, exigeant des voyageurs qu’ils s’informent sur le règlement local. Suivez le code de conservation et tenez compte des demandes des Rangers (gardes-forestiers).
Certains recherchent le calme et la tranquillité à la campagne, d’autres sont en quête d’aventure et de sensations fortes. Le nombre de voyageurs est en constante augmentation et les groupes risquent donc de se croiser. Soyez attentif pendant votre voyage et tolérant envers les besoins des autres afin d’éviter tout problème.

Randonnée

Il est permis de marcher dans les zones non-cultivées. Toutefois, évitez de prendre des raccourcis en traversant des zones clôturées, des pâturages et des terrains privés. Suivez les itinéraires signalés, le cas échéant. Ces itinéraires rendent votre voyage plus sûr et permettent de limiter les dommages causés aux éléments naturels sensibles.

Les propriétaires n’empêcheront pas le passage des randonneurs le long des rivières, des lacs et de l’océan ou sur les pistes et les chemins. Les obstacles seront signalés par une barrière.

L’utilisation des lacs et des rivières exige la permission des détenteurs de droits. Les rives, les plages et les îles sont souvent des zones sensibles pour la faune et la flore; il est essentiel de les traverser avec précaution.

Cyclisme

Les cyclistes doivent suivre les routes ou les pistes cyclables prévus. Certains chemins ne sont pas adaptés au cyclisme, qui sera dans ce cas limité.

Cueillette de plantes sauvages comestibles

Il est permis de cueillir des baies, des champignons, des algues et toute autre plante pour une consommation immédiate sur les terrains publics et les pâturages. La cueillette sur les terrains privés exige l’autorisation du propriétaire. Notez que certaines espèces de plantes sauvages en Islande sont protégées et ne doivent être ni coupées ni détériorées.

Notre nature connue dans le monde entier vous ouvre ses bras!

Mais n’oubliez pas qu’elle est très fragile. Si nous la traitons avec égards, elle restera une source de divertissement et d’émerveillement, pour nous et les générations à venir.

Conduite

Évitez d’agir aux dépens de la campagne. N’oubliez pas que la détérioration des roches et des sols est irréversible. La végétation est sensible dans de nombreuses zones et le sol est rude, instable et facilement orniéré.  La flore détériorée a besoin de beaucoup de temps pour retrouver son état initial car la période de croissance annuelle est très courte en Islande. Le vent et la pluie peuvent aggraver leur état.

Lorsque vous partez, laissez l’endroit dans l’état où vous aimeriez le trouver en arrivant et emportez vos détritus en ville. Respectez la propriété privée, traversez les haies avec prudence et fermez lez portails derrière vous. Ne dérangez pas les animaux et ne les approchez pas. Si vous voyagez avec votre chien, tenez compte de la présence d’autres animaux et personnes et soyez vigilant.

Automobile

Ne quittez ni les routes ni les pistes. Les véhicules motorisés laissent des traces permanentes. La conduite en dehors de routes et des pistes est interdite, sauf si le sol est gelé et recouvert de neige. Consultez la section « Conduire en Islande » pour plus d’informations.

Équitation

Les cavaliers doivent suivre les sentiers cavaliers. Respectez la nature lorsque vous vous promenez hors des pistes. Prenez les précautions nécessaires lorsque vous voyagez avec un troupeau de chevaux. Emportez du fourrage en montagne. Lorsque vous campez dans une zone naturelle, choisissez un lieu avec un enclos pour vos chevaux.

Pêche

Les cartes de pêche sont délivrées par le propriétaire des droits de pêche, habituellement le propriétaire, le club de pêche ou l’association agricole. Cela s’applique aussi bien pour les rivières, les lacs que les côtes maritimes. Ne pêchez pas si vous n’avez pas obtenu au préalable l’autorisation adéquate.
Les détenteurs d’un permis de chasse peuvent chasser dans les zones qui ne sont pas privées.
Toutefois, il est nécessaire de demander aux propriétaires le permis de chasse dans les propriétés privées. Le droit de chasser certaines espèces est limité à certaines périodes de l’année.

Camping

Il est permis de camper avec 3 tentes maximum sur les terrains non cultivés pour une nuit, sauf indication contraire du propriétaire. Les campeurs doivent toutefois utiliser les sites de camping existants. Ne campez pas à proximité des fermes sans autorisation. Pour plus de trois tentes, les campeurs doivent demander la permission au propriétaire avant de monter leur camp en dehors des zones de camping signalées.

Le code du voyageur

1. Quittez le site de camping et de pique-nique dans l’état où vous aimeriez le trouver à votre arrivée
2. N’enterrez pas les déchets et ne les laissez pas traîner.
3. N’allumez pas de feu  
4. Ne déplacez pas les pierres et ne construisez pas de cairns
5. Ne polluez pas l’eau.
6. Ne détruisez pas la végétation.
7. Ne dérangez pas la faune.
8. Ne détériorez pas les formations géologiques.
9. Respectez le calme de la campagne.
10. Ne quittez pas la route en voiture.
11. Suivez les itinéraires tracés  
12. Observez les règles de conservation et les consignes du garde-forestier.


N’oubliez pas ces règles lorsque vous voyagez en Islande pour que nous puissions tous apprécier sa beauté sauvage.