LE SOLEIL ET L´ÉTÉ

Villages prospères, montagnes impressionnantes, îles isolées et une terre encore en formation. Tout cela fait du Nord de l’Islande un monde exceptionnel.

Dans la partie occidentale de la région, les forces volcaniques ont achevé leur travail et après la disparition des glaciers, les rivières ont façonné le paysage en lignes douces, quelquesunes des meilleures rivières de pêche du pays y serpentent jusqu’à la mer. De chaque côté du fjord Eyjafjörður, se dressent d’imposantes chaînes de montagnes découpées de vallées. C’est le terrain de prédilection des marcheurs. Le soleil de minuit est un spectacle unique sous ces latitudes septentrionales: autour du solstice d’été, le soleil se pose juste sur l’océan avant de reprendre sa course dans le ciel, dans des tons stupéfiants de rouge et d’or.

Plus à l’est, d’autres forces naturelles sont à l’œuvre. Champs de lave récents, failles et fissures sont la preuve que le pays est encore en formation. Il y a seulement une vingtaine d’années, les feux de la terre se manifestaient dans la zone volcanique de Krafla. Ásbyrgi et les gorges de la Jökulsá, aujourd’hui parc national, témoignent de crues glaciaires gigantesques qui dévastèrent la région en clin d’œil et nous font découvrir le cœur des roches. Non loin se trouve un autre joyau de la nature, le Lac Mývatn et ses environs, une avifaune unique au monde et des paysages exceptionnels. Au cours du 20ème siècle, les régions éloignées des routes principales qui dépendaient uniquement de la pêche ont dû s’avouer vaincues par les exigences de la vie moderne. C’est le cas des terres à l’est d’Eyjafjörður, d’une grande partie de Melrakkaslétta et de la péninsule de Langanes. Les voyageurs recherchent de plus en plus la nature intacte et la paix qui règne dans ces endroits.

Le tourisme s’est développé en s’inspirant de l’histoire, de diverses traditions agricoles et des ressources offertes par la nature. Les régions de Húnavatnssýslur et Skagafjörður sont le cadre de Sagas islandaises fameuses. Près de la côte se prélassent des phoques qu’il est facile d’observer, et le musée des phoques Selasetur à Hvammstangi est un endroit idéal pour apprendre à connaître les phoques et leur mode de vie. 

Au large du fjord Eyjafjörður et dans la baie de Skjálfandi, les baleines évoluent en troupeaux, et à Húsavík se trouve un musée sur les cétacés. A Siglufjörður, un musée célèbre les pêches au hareng, une des périodes les plus prospères dans l’histoire de la nation, dans la première moitié du 20ème siècle. Une autre destination intéressante est Hafíssetur, exposition sur la banquise à Blönduós, où les visiteurs peuvent s’instruire sur “le vieil ennemi du pays” dans cette exposition graphique.

Le cheval a lontemps été le plus fidèle serviteur des Islandais, nulle part ailleurs il occupe une place aussi importante que dans le Skagafjörður. Dans toute la région sont organisées des randonnées équestres. Les rivières du Skagafjörður offrent des conditions idéales pour la pratique du rafting. A Hofsós, un musée original, Vesturfarasetrið, honore la mémoire des Islandais qui émigrèrent en Amérique au 19ème siècle.

La capitale du Nord est Akureyri sur le fjord Eyjafjörður. A Akureyri, un programme varié est proposé tout l’été, rappelant le rôle que jouent la culture et les arts dans la vie des Islandais, ainsi que de nombreuses autres activités.

www.northiceland.is

Major towns

Akureyri, Húsavík, Sauðárkrókur and Dalvík

Regional airports

Akureyri International Airport, Grímsey, Húsavík, Sauðárkrókur and Þórshöfn

Major attractions

Akureyri town, Askja caldera, Ásbyrgi Canyon, Dettifoss Europe‘s most powerful waterfall, Goðafoss waterfall, Lake Mývatn, Hvítserkur Cliff, Vatnsnes Peninsula, Kolugljúfur Canyon, Borgarvirki,  Langanes peninsula, Grímsey Island, Hrísey Island, Troll Peninsula, Kálfshamarsvík, Vatnajökull National Park.

More info

www.northiceland.is | #northiceland

d'autres régions

Le Sud de l'Islande

Nulle part ailleurs sur la terre, la séparation des plaques tectoniques eurasiatique et américaine n’est aussi aussi visible que dans la péninsule de Reykjanes et à Þingvellir: ici les plaques se séparent de 2cm par an. Le magma se charge de combler sans cesse la faille, et de nombreuses éruptions volcaniques ont eu lieu depuis la colonisation.

Lire la suite

l’Est - Au royaume des glaciers

Dans l’Islande de l’est, le visiteur sera étonné par la variété et les contrastes des paysages. Vous y trouverez un grand éventail de paysages: des fjords impressionnants aux paisibles villages de pêche, des vallées fertiles et boisées aux phénomènes géologiques exceptionnels. Avec en toile de fond, des montagnes imposantes et – plus loin – le glacier Vatnajökull.

Lire la suite

Reykjanes

Dans la péninsule de Reykjanes se trouvent quelques zones thermales de haute-température, deux sont exploitées pour la production d’électricité, Svartsengi et le massif d’Hengill. Deux autres centrales géothermiques sont actuellement en construction: la centrale d’Hellisheiði et la centrale de Reykjanes. A Svartsengi se trouve Gjáin (la faille), centre d’information présentant la géologie de la Terre de manière accessible, tout près du Lagon Bleu aux vertus curatives mondialement connues.

Lire la suite